Girondins

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

Faction des Jacobins, issue des professions libérales (avocats, journalistes, négociants), ayant pris progressivement consistance au sein de clubs tels la Société des Amis des Noirs, le Cercle social et le club des Jacobins. Mais ils n’émergèrent en tant que tendance politique qu’en octobre 1791 au sein de l'Assemblée législative, où ils siègèrent à la gauche de l’hémicycle. Leurs principaux chefs étaient Charles Barbaroux, Brissot de Warville, le marquis de Condorcet, Henri Isnard, Pétion de Villeneuve, Roland de La Platière et son épouse, Madame Roland, Pierre Vergniaud, etc.

Membres du club des Jacobins, les Girondins s'opposèrent (comme les Montagnards) à l’option d'une monarchie constitutionnelle et donc à ses partisans dans le club — lesquels quittent le mouvement pour créer le club des Feuillants durant l’été 1791.