Spiritisme

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

"le spiritisme est

  • une puissance, avec laquelle il faut sérieusement compter. D'une part, il est l' incarnation religieuse de la Révolution, c'est-à-dire du paganisme, comme le socialisme en sera l'incarnation sociale. D'autre part, de notables différences le distinguent du Mesmerisme, du Somnambulisme, du Magnétisme et autres pratiques démoniaques des siècles passés. Ces différences sont entre autres : l'étendue du phénomène ; sa rapide propagation ; sa négation avouée du christianisme ; l'établissement de la religion des Esprits" (Mgr Gaume, Le Traité du Saint-Esprit, 1865, troisième édition, Gaume et Cie Editeurs, 3 rue de l'Abbaye, tome 1, Paris 1890, p. 537).
  • "ni plus ni moins, le commerce avec les démons" (Mgr Gaume, Le Traité du Saint-Esprit, 1865, troisième édition, Gaume et Cie Editeurs, 3 rue de l'Abbaye, tome 1, Paris 1890, p. 512).

Voir: CHAPITRE XXXIII LE SPIRITISME. Se faire adorer, but suprême de Satan. - Le Spiritisme. - Son apparition. - Sa pratique. - Sa doctrine. - Ses prétentions. - Il forme une religion nouvelle. Son symbole. - Ses règlements. - Ses finances. - Ses moyens de propagation. - Nombre croissant de ses adeptes.