Mgr Gaume

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher
                               Mgr Gaume.jpg
                                Mgr Gaume (1802-1879), 
                   Protonotaire apostolique, Docteur en théologie,
              voit dans la Révolution le renversement de l'ordre voulu par Dieu. 


Les écrits Prophétiques de Mgr Gaume

L'avenir de la France: "Ils jetteront la France dans de terribles aventures, la ruineront légalement" par "un socialisme imbécile" et donneront à l'étranger le signal pour l'envahir!

Mgr Gaume

"Ils jetteront la France dans de terribles aventures, la bouleverseont légalement, la ruineront légalement. [...] Cette débauche du socialisme imbécile et sanguinaire (voir les deux Guerres mondiales...) finira par allumer un incendie, qui sera pour l'étranger un motif d'intervenir et de consommer la ruine de notre malheureuse patrie"

( Mgr Gaume, Un signe des temps ou les quatre-vingts miracles de Lourdes, ESR], p. 62.)

C'est ici l'annonce prophétique du signal donné à l'étranger pour envahir notre pays..... Notre pauvre pays est aujourd'hui littéralement envahi par la Secte, les fausses religions, dont l'islam extrémiste.


L'avenir réservé à l'Europe

  • "L'avenir réservé à l'Europe, c'est une catastrophe, proportionnée au mal qui en est la cause et dont elle sera le châtiment" (Mgr Gaume, Situation, douleurs, dangers, devoirs, consolations catholiques dans les temps actuels, Lettres A M. J. DE F**, au Château de B., Lettre X, Paris, Gaume frères et J. Duprey, éditeurs, 4, rue Cassette, 1860). Mgr Gaume écrit cela en 1860..... Un demi siècle plus tard, on 1914, le monde basculera dans l'horreur. Et l'horreur recommencera en 1939-45...
  • "en revenant dans le monde, Satan, quoi qu'en disent ses apologistes, y revient tel qu'il est, tel qu'il a toujours été, tel qu'il sera toujours : la HAINE. Forçat de l'enfer, qu'il sorte du bagne, débarrassé de la puissante camisole de force qu'on appelle le catholicisme, et nous verrons ce qu'il fera. Orgueil et cruauté, mensonge et volupté, il fera demain ce qu'il a fait à toutes les époques, où il fut Dieu et Roi, ce qu'il continue de faire chez toutes les nations soumises encore à son empire. La guerre sera partout ; le sol se couvrira de ruines. On verra couler des fleuves de larmes et des fleuves de sang. L'humanité avilie subira des outrages inconnus dans l'histoire : châtiment adéquat d'une révolte contre le Saint-Esprit, sans analogue dans les annales des peuples chrétiens. A moins d'un miracle, tel est, il ne faut pas se le dissimuler, l'abîme béant vers lequel nous marchons [Mgr Gaume écrit cela en 1864 alors que les deux guerres mondiales ne se sont pas encore produites...] Comment nous arrêter sur la pente ? Arrière tous les moyens de salut de la sagesse humaine. Non, cent fois non : l'Europe infidèle au Saint-Esprit ne sera sauvée ni par la philosophie, ni par la diplomatie, ni par l'absolutisme, ni par la démocratie, ni par l'or, ni par l'industrie, ni par les arts, ni par l'agiotage, ni par la vapeur, ni par l'électricité, ni par le luxe, ni par les beaux discours, ni par les baïonnettes, ni par les canons rayés, ni par les navires cuirassés. Comment donc sera-t-elle sauvée, si elle doit l'être? La réponse est facile. Perdu pour s'être livré à l'Esprit du mal, le monde moderne, comme le monde ancien, ne sera sauvé, qu'en se donnant à l'Esprit du bien. L'enfant prodigue ne retrouve la vie qu'en retournant à son père.A raison des dangers incalculables qui, en ce moment, menacent la vieille Europe, ce retour au Saint-Esprit, prompt, sincère, universel est la première nécessité du jour. Pour le montrer, même aux aveugles, nous avons rappelé l'existence trop oubliée des deux esprits opposés, qui se disputent l'empire du monde et qui le gouvernent avec une autorité souveraine. Nous avons constaté l'alternative impitoyable, dans laquelle se trouve le genre humain, de vivre sous l'empire de l'un, ou sous l'empire de l'autre. Enfin, l'histoire universelle, résumée dans le tableau parallèle des deux Cités, nous a dit ce qui revient à l'homme d'être citoyen de la Cité du bien ou citoyen de la Cité du mal" ( Mgr Gaume, Le Traité du Saint-Esprit, 1865, troisième édition, Gaume et Cie Editeurs, 3 rue de l'Abbaye, tome I, Paris 1890, p. 554-555).

Une guerre à outrance contre la Religion

  • "Une guerre à outrance contre la religion, la société, la famille, la propriété, tout ce que la Révolution n'a pas fait, elle le hait ; tout ce qu'elle hait, elle le détruit. Donnez-lui aujourd'hui le pouvoir absolu, et, malgré ses protestations, elle sera demain ce qu'elle fut hier, ce qu'elle sera toujours: la guerre à outrance contre la religion, la société, la famille, la propriété. Dieu du mal, elle ne change pas, elle ne peut changer. Qu'elle ne dise pas qu'on la calomnie: ses actes la trahissent. Souvenez-vous de 1793 et de 1848. Voyez ce qu'elle est en Italie en 1860. Avec une audace sans exemple, elle foule aux pieds la double charte du monde civilisé: la religion et le droit des gens. Elle la déchire, elle en porte les lambeaux sanglants au bout de ses baïonnettes. Sur ses drapeaux, elle inscrit le droit de révolte contre toute autorité, excepté la sienne ; le droit d'opprimer, d'expulser, d'incarcérer quiconque lui déplaît; le droit de dépouiller tous les souverains, en dépouillant le souverain le plus légitime de tous: et ce droit, elle le pratique" ( Mgr Gaume, Situation, douleurs, dangers, devoirs, consolations catholiques dans les temps actuels, Lettres A M. J. DE F**, au Château de B., Lettre IX, Paris, Gaume frères et J. Duprey, éditeurs, 4, rue Cassette, 1860)

Nul n'est besoin ici de s'étendre sur les attaques en règle contre la religion qui ne doit plus exister que dans le secret des coeurs et encore..., la famille systématiquement attaquée dans tous ses fondements et la propriété qui sert de plus en plus de tiroir caisse au monstre froid étatique & absolutiste qui entend tout régir.


L'islam vu par Mgr Gaume

Ses ouvrages