Raymond III de Tripoli

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

Raymond III de Tibériade (Tibérias).JPG

Raymond III, Tiberias dans Kingdom of Heaven de Ridley Scott 2005


Raymond III de Tripoli fils de Raymond II, comte de Tripoli, et d'Hodierne de Jérusalem.

Il succède à son père comme comte de Tripoli et devint prince de Galilée et de Tibériade (Tibérias est son nom dans le film Kingdom of Heaven de Ridley Scott) par son mariage avec Echives Bures.

Il fut fait prisonnier de 1164 à 1172. Libéré, il assura la régence du royaume de Jérusalem de 1174 à 1176, mais ses conseils de prudence (car il est l'un des premiers à avoir compris le danger que représente Saladin), n'étaient pas toujours suivis.

Il fut de nouveau régent durant le règne de Baudouinet (1185-1186), et à la mort de ce dernier (septembre 1186), ne réussit ni à empécher le courronnement de Guy de Lusignan, ni à éviter la bataille de Hattin. Il mourut peu après la prise de Jérusalem en 1187. Sans enfants, il avait légué le comté à un cousin Raymond d'Antioche.

Portrait du comte Raymond III de Tripoli par René Grousset

"C'était non seulement le plus puissant vassal du royaume (à son comté de Tripoli il joignait, du fait de sa femme, la seigneurie de Tibériade ou de Galilée), mais encore le cousin du roi et même un de ses plus proches parents: petit-fils par sa mère du roi Baudouin II, il pouvait, en cas de décès de l'enfant lépreux, réclamer la couronne. Guillaume de Tyr qui appréciait en lui le politique, nous a laissé de lui un portrait fort vivant.

"[...] Saladin lui-même sera en rapports d'amitié personnelle avec lui. Sous les calomnies du parti Templier et du parti Lusignan, l'historien discerne dans cet homme d'Etat-né le véritable héritier des rois boulonnais, ardennais et angevins dont la politique avisée avait dans la première moitié du XIIe s. fondé le royaume de Jérusalem" (René Grousset, L'Epopée des Croisades, Éditions Perrin, Mesnil-sur-l'Estrée 2000, p. 173-174).


Bibliographie

Jean-Luc Dejean, Les comtes de Toulouse, 1979, 1988