Justice

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

La justice est "la vertu qui fait rendre à chacun ce qui lui appartient" (Mgr Gaume)

"La seconde vertu morale qui sort de la grâce, comme le fruit sort de l'arbre, et qui mûrit au soleil de la confirmation, c'est la justice. La Justice est une vertu qui fait rendre à chacun ce qui lui appartient (Justitia est constans et perpetua voluntas jus suum unicuique tribuendi. Communis apud Theol.)" (Mgr Gaume, Traité du Saint-Esprit, 1865, troisième édition, Gaume et Cie Editeurs, 3 rue de l'Abbaye, tome II, Paris 1890, p. 341.)

La justice respecte avant tout les droits de Dieu

"Éclairée par la prudence, la justice surnaturelle respecte avant tout les droits de Dieu. Propriétaire incommutable de tout, Dieu a droit à tout et sur tout, par conséquent au culte intérieur et extérieur de l'homme et de la société. Ici, la justice se manifeste par la vertu de religion, qui comprend l'adoration, la prière, le sacrifice, le vœu et l'accomplissement fidèle des préceptes, relatifs au culte direct du Créateur" (Mgr Gaume, ibid., p. 341).

Elle respecte les droits du prochain

"Elle respecte les droits du prochain, riche ou pauvre, faible ou fort, inférieur ou supérieur.

  • À elle le monde doit la fin de l'exploitation de l'homme par l'homme, du meurtre de l'enfant, de l'esclavage, du despotisme brutal, qui pesa sur tous les peuples avant la rédemption, et qui pèse encore sur toutes les nations étrangères aux bienfaits de l'Évangile.
  • Elle apprend à l'homme à se respecter lui-même, son âme et ses droits, son corps et les siens, sa vie, sa mort et jusqu'à sa tombe.
  • Elle lui apprend, enfin, à respecter les créatures, en les gouvernant avec équité, c'est-à-dire conformément à leur fin; en esprit de dépendance, comme un bien d'autrui ; avec crainte, comme devant rendre compte de l'usage qu'il en aura fait.

Qu'on imagine ce que deviendrait le monde, sous l'empire de la justice surnaturelle! (Mgr Gaume, ibid., p. 341-342).


Le christianisme est le seul vrai principe de la charité, de la liberté et de la justice sociale