Jules Ferry

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

Jules Ferry (1881-1882), prototype du franc-maçon positiviste, défenseur de l'idéal du "progrès" par la science et la diffusion des "Lumières"... (maçonniques évidemment), connu pour être à l'origine des lois sur l'obligation, la gratuité et laïcité de l'école (1881-1883).

Jules FERRY vers 1870 Jules FERRY vers 1893

Quand les "démocrates" expulsaient les religieux de l'enseignement

Le 29 mars 1880, le ministre de l'Instruction publique Jules Ferry prend deux décrets par lesquels il ordonne aux Jésuites de quitter l'enseignement dans les trois mois. Il donne aux enseignants des congrégations catholiques non autorisées le même délai pour se mettre en règle avec la loi ou quitter aussi l'enseignement.

5.000 congrégationnistes sont presque aussitôt expulsés sans ménagement excessif et certains municipalités anticléricales font du zèle en expulsant aussi les religieuses qui se dévouent dans les hôpitaux. C'est le début d'une active politique de laïcisation de l'enseignement par Jules Ferry, fervent républicain athée et franc-maçon issu d'une riche famille de libres penseurs de Saint-Dié (Vosges).

Source: Herodote.net, 29 mars 1880 Jules Ferry expulse les religieux de l'enseignement