Voter NON à l'avortement

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

Un catholique ne peut pas soutenir un politicien favorable à l’avortement


Benoit XVI

En juin 2004, le cardnal Ratzinger favorisa l'élection de Bush plutôt que Kerry, uniquement sur la question de l'avortement.

"Toutes les questions n’ont pas le même poids moral que l’avortement et l’euthanasie", écrivit-il. "Il peut y avoir une légitime diversité d’opinion parmi les catholiques sur la question de la guerre ou de l’application de la peine de mort, mais il ne peut y en avoir en matière d’avortement et d’euthanasie".

Faisant clairement référence à Kerry, Ratzinger déclara qu’un "homme politique catholique faisant assidûment campagne et votant pour des lois permissives sur l’avortement et l’euthanasie" devrait se voir refuser la communion.

Source Dici


Jean-Paul II

Le 10 mai 1981, devant 70.000 personnes, dont des membres du Mouvement italien pour la vie, Jean-Paul II avait prononcé des paroles fortes pour soutenir le référendum visant à abroger la loi du 29 mai 1978 autorisant l’avortement. "L’Eglise considère toute législation favorable à l’avortement comme une grave offense aux droits essentiels de l’homme et au commandement de ’ne pas tuer’", avait-il alors lancé. Source Dici


Mgr Lefèbvre

En 1976, Mgr Lefèbvre accorde son soutien à Jean-Marie Le Pen, président du Front national, en tant que seul homme politique opposé à l'avortement. Source wikipedia


Mgr Sean O’Malley

D’après le quotidien Boston Globe, l’archevêque de Boston, Mgr Sean O’Malley, s’inscrit dans la ligne de la Conférence des évêques catholiques américains qui ne reconnaissent pas comme membres de l’Eglise catholique les hommes politiques favorables à l’avortement. Source Dici


Cardinal Javier Lozano Barragan

Le cardinal Javier Lozano Barragan, président du Conseil pontifical pour la pastorale de la santé, a affirmé qu’un catholique ne pouvait soutenir un politicien favorable à l’avortement. Source Dici


Instrumentum laboris de Septembre 2005

L’Instrumentum laboris est un instrument de travail proposé aux 250 évêques convoqués à la XIe Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques. Extrait : Certains communient même s’ils nient les enseignements de l’Eglise ou soutiennent publiquement des choix immoraux, comme l’avortement, sans penser qu’ils commettent un acte personnel profondément malhonnête ni qu’ils sont source de scandale". Source Dici


Mgr Antonio Juan Baseotto

L’évêque aux armées, Mgr Antonio Juan Baseotto, fait l’objet d’une plainte pour avoir recommandé de "jeter à la mer avec une pierre au cou" un ministre publiquement favorable à l’avortement. Source Dici