Théodore de Bèze

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

Disciple de Calvin.

"Un monstre à la vie sale et infâme" (Heshussius)

"Et ce pieux personnage dont nous trouvons si souvent l'éloge dans les publications protestantes, le grand Théologien de Bèze, commentles amis les plus fervents de la "Réforme" l'ont-ils apprécié?

"Qui ne s'étonnera, dit le protestant Heshussius, de l'incroyable impudence de ce monstre, dont la vie sale et infâme est connue de toute la France, par ses épigrammes plus que cyniques? Et néanmoins vous diriez à l'entendre que c'est quelque saint homme, un autre Job ou un nouvel anachorète du désert, voire plus grand que saint Jean et saint Paul, tant il trompette partout son exil, ses labeurs,s a pureté et l'admirable sainteté de sa vie." -

(Source: Mgr de Ségur, Causeries sur le protestantisme d'aujourd'hui, Libraie Saint-Joseph, Tolra libraire-éditeur, Rennes 1894.)

Un "être obscène", "pareil à un démon incarné" (Schlussemberg)

"Cet homme, dit un autre écrivain de la même secte, Schlussemberg, cet homme obscène, pareil à un démon incarné, tout pétri d'artifice et d'impiété, ne sait vomir que des blasphèmes satiriques..."

(Source: Mgr de Ségur, Causeries sur le protestantisme d'aujourd'hui, Libraie Saint-Joseph, Tolra libraire-éditeur, Rennes 1894.)