Nativité de Jésus

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

Récits

Rosary3.jpg

Bible

Selon la version Crampon corrigée par la Vulgate

Matthieu, II, 1 - 23

1 Jésus étant né à Bethléem de Judée, aux jours du roi Hérode, voici que des mages d'Orient arrivèrent à Jérusalem,

2 disant : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Car nous avons vu son étoile à l'orient et nous sommes venus l'adorer. »

3 Ce que le roi Hérode ayant appris, il fut troublé, et tout Jérusalem avec lui.

4 Il assembla tous les grands prêtres et les scribes du peuple, et il s'enquit auprès d'eux où devait naître le Christ. Ils lui dirent :

5 « A Bethléem de Judée, car ainsi a-t-il été écrit par le prophète :

6 « Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n'es pas la moindre parmi les principales villes de Juda, car de toi sortira un chef qui paîtra Israël, mon peuple. »

7 Alors Hérode, ayant fait venir secrètement les mages, s'enquit avec soin auprès d'eux du temps où l'étoile était apparue.

8 Et il les envoya à Bethléem en disant : « Allez, informez-vous exactement au sujet de l'enfant, et lorsque vous l'aurez trouvé, faites-le-moi savoir, afin que moi aussi j'aille l'adorer. »

9 Ayant entendu les paroles du roi, ils partirent. Et voilà que l'étoile qu'ils avaient vue à l'orient allait devant eux, jusqu'à ce que, venant au-dessus du lieu où était l'enfant, elle s'arrêta.

10 A la vue de l'étoile, ils eurent une très grande joie.

11 Ils entrèrent dans la maison, trouvèrent l'enfant avec Marie, sa mère, et, se prosternant, ils l'adorèrent; puis, ouvrant leurs trésors, ils lui offrirent des présents : de l'or, de l'encens et de la myrrhe.

12 Et ayant été avertis en songe de ne point retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

13 Après leur départ, voici qu'un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph et lui dit : « Lève-toi, prends l'enfant et sa mère, fuis en Egypte et restes-y jusqu'à ce que je t'avertisse; car Hérode va rechercher l'enfant pour le faire périr. »

14 Et lui se leva, prit l'enfant et sa mère de nuit et se retira en Egypte.

15 Et il y resta jusqu'à la mort d'Hérode, afin que s'accomplît ce qu'avait dit le Seigneur par le prophète : J'ai rappelé mon fils d'Egypte.

16 Alors Hérode, voyant que les mages s'étaient joués de lui, entra dans une grande colère, et il envoya tuer tous les enfants qui étaient à Bethléem et dans tout son territoire, depuis l'âge de deux ans et au-dessous, d'après le temps qu'il connaissait exactement par les mages.

17 Alors fut accompli l'oracle du prophète Jérémie disant :

18 Une voix a été entendue en Rama, des plaintes et des cris lamentables : Rachel pleure ses enfants; et elle n'a pas voulu être consolée, parce qu'ils ne sont plus.

19 Hérode étant mort, voici qu'un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph en Egypte,

20 et lui dit : « Lève-toi, prends l'enfant et sa mère, et va dans la terre d'Israël, car ceux qui en voulaient à la vie de l'enfant sont morts. »

21 Et lui, s'étant levé, prit l'enfant et sa mère, et il vint dans la terre d'Israël.

22 Mais, apprenant qu'Archélaüs régnait en Judée à la place d'Hérode, son père, il eut peur d'y aller, et, ayant été averti en songe, il gagna la région de la Galilée

23 et vint habiter dans une ville nommée Nazareth, afin que s'accomplît ce qu'avaient dit les prophètes : Il sera appelé Nazaréen.


Luc, II, 1 - 20

1 Or, en ces jours-là, fut publié un édit de César Auguste, pour le recensement de toute la terre.

2 Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie.

3 Et tous allaient se faire recenser, chacun dans sa ville.

4 Joseph aussi monta de Galilée, de la ville de Nazareth, en Judée, à la ville de David, qui s'appelle Bethléem, parce qu'il était de la maison et de la famille de David,

5 pour se faire recenser avec Marie son épouse, qui était enceinte.

6 Or, pendant qu'ils étaient là, le temps où elle devait enfanter s'accomplit,

7 et elle mit au monde son fils premier-né, l'emmaillota et le coucha dans une crèche[1], parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans l'hôtellerie.

8 Il y avait dans la même région des bergers qui passaient la nuit aux champs et qui veillaient tour à tour[2] la nuit sur leur troupeau.

9 Un ange du Seigneur parut auprès d'eux et la gloire du Seigneur les enveloppa de clarté, et ils furent saisis d'une grande crainte.

10 Mais l'ange leur dit : « Ne craignez point, car je vous annonce une nouvelle qui sera pour tout le peuple une grande joie :

11 « il vous est né aujourd'hui, dans la ville de David, un Sauveur, qui est le Christ Seigneur.

12 « Et voici ce qui vous en sera le signe : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une crèche. »

13 Tout à coup se joignit à l'ange une troupe de la milice céleste, louant Dieu et disant :

14 « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté »

15 Lorsque les anges, s'en allant au ciel, les eurent quittés, les bergers se dirent entre eux : « Passons donc jusqu'à Bethléem, et voyons cet évènement qui est arrivé, et que le Seigneur nous a fait connaître. " »

16 Ils s'y rendirent en toute hâte, et trouvèrent Marie, Joseph et le nouveau-né couché dans la crèche.

17 Après avoir vu, ils firent connaître ce qui leur avait été dit au sujet de cet enfant.

18 Et tous ceux qui les entendirent furent dans l'admiration de ce que leur avaient dit les bergers.

19 Quant à Marie, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant dans son cœur.

20 Et les bergers s'en retournèrent, glorifiant et louant Dieu de tout ce qu'il avaient entendu et vu, selon ce qui leur avait été dit.


Jean, I, 14

14 Et le Verbe s'est fait chair, et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire comme la gloire qu'un fils unique reçoit de son père, plein de grâce et de vérité.

Notes

  1. Crèche: mangeoire pour les animaux. La Vulgate donne in præsepio, le grec donne φάτνη. Ces deux termes sont ordinairement traduits par mangeoire et rarement par étable.
  2. La version Crampon omet tour à tour, la Vulgate le donne pour vigilias. La nuit était divisée en quatre veilles, vigilia