Avortement:Les autorités persécutent les opposants à l'avortement

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

Extrait du livre "Enquête sur la Christianophobie", pages 154 et 104 :


Le docteur Xavier Dor organise depuis 20 ans des manifestations pacifiques contre l'avortement. Il organise ces manifestations devant les sièges sociaux du Planning Familial et du Grand Orient de France qu'il tient pour les instigatrices de la loi autorisant l'avortement. Le docteur Dor et ceux qui le suivent ont été à de très lourdes pénélités financières. En 1995, on leur a refusé le bénéfice de l'amnistie. On a interdit des manifestations qui qui ne rassemblaient généralement pas plus d'une vingtaine de personnes, d'ailleurs plutôt agées (c'est leur gloire) parce qu'elles troublaient l'ordre public en succitant, invariablement, des contre-manifestations violentes de militants d'extrême gauche armés de boulons. Et comme il refusait de baisser la garde, on a fini par mettre le docteur Dor en prison. Un homme a été jeté en prison parce qu'il priait dans la rue.


Juillet 1995 : élu président de la République, Jacques Chirac fait voter la traditionnelle loi d'amnisie, destinée à désengorger les prisons des petits déliquants condamnés à moins de deux ans de prison. Le Parlement adopte à nouveau l'amnistie mais exclut deux catégories : les terroristes et les membres des "commandos" anti-avortement !



Xavier Dor en 2008