Incarnation

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

Récits

Rosary1.jpg

Bible Crampon

Matthieu, I, 18 - 25

18 Or la naissance de Jésus-Christ arriva ainsi. Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, il se trouva, avant qu'il eussent habité ensemble, qu'elle avait conçu par la vertu du Saint-Esprit.

19 Joseph, son mari, qui était juste et ne voulait pas la diffamer, se proposa de la répudier secrètement.

20 Comme il était dans cette pensée, voici qu'un ange du Seigneur lui apparut en songe, et lui dit : " Joseph, fils de David, ne craint point de prendre chez toi Marie ton épouse, car ce qui est conçu en elle est du Saint-Esprit.

21 Et elle enfantera un fils, et tu lui donneras pour nom JÉSUS, car il sauvera son peuple de ses péchés. "

22 Or tout cela arriva afin que fût accompli ce qu'avait dit le Seigneur par le prophète :

23 Voici que la Vierge sera enceinte et enfantera un fils; et on lui donnera pour nom EMMANUEL, ce qui se traduit : Dieu avec nous.

24 Réveillé de son sommeil, Joseph fit ce que l'ange du Seigneur lui avait commandé : il prit chez lui son épouse.

25 Et il ne l'avait point connut quand elle enfantât son fils premier-né, et il lui donna le nom de JÉSUS.[1]


Luc, I, 26 - 38

(Luc, I, 5 - 25: Annonciation à Zacharie)

26 Lorsqu'Elisabeth était dans son sixème mois[2], l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée appelée Nazareth,

27 à une vierge qu'un homme de la maison de David nommé Joseph avait épousée[3]; et le nom de la vierge était Marie.

28 Etant entré où elle était, il lui dit : " Salut, pleine de grâce ! Le Seigneur est avec vous; vous êtes bénie entre les femmes. "

29 Mais à cette parole elle fut fort troublée, et elle se demandait ce que pouvait être cette salutation.

30 L'ange lui dit : " Ne craignez point, Marie, car vous avez trouvé grâce devant Dieu.

31 Voici que vous concevrez, et vous enfanterez un fils, et vous lui donnerez le nom de JÉSUS.

32 Il sera grand et sera appelé fils du Très-Haut; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père;

33 il règnera éternellement sur la maison de Jacob, et son règne n'aura point de fin. "

34 Marie dit à l'ange : " Comment cela sera-t-il, puisque je ne connais point l'homme? "

35 L'ange lui répondit : " L'Esprit-Saint viendra sur vous, et la vertu du Très-Haut vous couvrira de son ombre. C'est pourquoi l'être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu.

36 Et voici qu'Elisabeth, votre parente, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse, et ce mois-ci est le sixième pour elle que l'on appelait stérile,

37 car rien ne sera impossible pour Dieu. "

38 Marie dit alors : " Voici la servante du Seigneur : qu'il me soit fait selon votre parole ! " Et l'ange la quitta.



Pourquoi le Fils de Dieu s'est incarné

Explications dans l' Imitation du Sacré-Cœur de Jésus

""JESUS-CHRIST.- Je suis venu, mon fils, pour sauver ce qui était perdu.

Je me suis humilié pour retirer le genre humain de l'abîme d'orgueil où il était plongé.

L'orgueil a été et sera tout le temps la cause de tous les maux, tandis que l'humilité est le principe de tous les biens. l'humilité, qui est la vertu par excellence, a son origine dans la vérité et tire sa force de la charité. C'est pourquoi la première chose à faire est de bien vous connaître vous-même et de bien connaître Dieu, afin de pouvoir atttribuer à Dieu ce qui est à Dieu et à vous ce qui est à vous."

(Imitation du Sacré-Cœur de Jésus, 1865, Librairie H. Mignard, Paris, réédité aux ESR, Cadillac 2000, p. 84-85.)


Prière de l' Angelus en l'honneur de la Sainte Vierge et du dogme de l'Incarnation de Notre Seigneur Jésus-Christ

L'Ange du Seigneur annonça à Marie, - Et elle conçut du Saint-Esprit (Angelus Domini nuntiavit Mariae, - Et concepit de Spiritu Sancto).

Je vous salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il. (Ave, María, grátia plena, Dóminus tecum ; benedícta tu in muliéribus, et benedíctus fructus ventris tui, Jésus. Sancta María, Mater Dei, ora pro nobis peccatóribus, nunc et in hora mortis nostræ. Amen).

Voici la servante du Seigneur.- Qu'il me soit fait selon ta parole. (Ecce ancilla Domini - Fiat mihi secundum verbum tuum).

Je vous salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il. (Ave, María, grátia plena, Dóminus tecum ; benedícta tu in muliéribus, et benedíctus fructus ventris tui, Jésus. Sancta María, Mater Dei, ora pro nobis peccatóribus, nunc et in hora mortis nostræ. Amen).

Et le Verbe s'est fait chair, - Et il a habité parmi nous. (Et Verbum caro factum est, - Et habitavit in nobis).

Je vous salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il. (Ave, María, grátia plena, Dóminus tecum ; benedícta tu in muliéribus, et benedíctus fructus ventris tui, Jésus. Sancta María, Mater Dei, ora pro nobis peccatóribus, nunc et in hora mortis nostræ. Ainsi soit-il).

Priez pour nous, sainte Mère de Dieu. - Afin que nous soyons dignes des promesses du Christ (Ora pro nobis, sancta Dei Genitrix. - Ut digni efficiamur promissionibus Christi).

Prions. Que votre grâce, Seigneur, se répande en nos âmes, afin qu'ayant connu, par la voix de l'Ange, l'incarnation du Christ Votre Fils, nous parvenions par Sa passion et par Sa croix jusqu'à la gloire de Sa résurrection. Par le Christ, notre Seigneur.- Amen (Oremus. Gratiam tuam, quaesumus, Domine, mentibus nostris infunde ; ut qui, Angelo nuntiante, Christi Filii tui incarnationem cognovimus, per passionem ejus et crucem, ad resurrectionis gloriam perducamur. Per Christum Dominum nostrum. - Amen).


Notes

  1. Il s'agit du texte de la Vulgate. Crampon donne un sens légèrement différent: Et il ne la connut point jusqu'à ce qu'elle enfantât son fils, ....
  2. Il s'agit du texte de la Vulgate. Crampon donne: Au sixième mois,...
  3. Il s'agit du texte de la Vulgate. Crampon donne un sens différent: vers une vierge qui était fiancée à .... Crampon l'explique succintement par Matth., I, 18, mais qu'a t-il pensé de Matth., I, 19 ? Le Cardinal Lépicier soutient que saint Joseph, à l'époque de l'Annonciation, était déjà lié à Marie par les liens d'un vrai mariage.