Chroniques du mépris des catholiques : Différence entre versions

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 1 : Ligne 1 :
En France, méprise t-on les catholiques ? On pourrait croire qu'à l'époque de la tolérance, les catholiques ne sont pas persécutés. Ecoutons le témoignage<sup>1</sup> d'un prêtre polonais établi en France.
+
*[[Une guerre contre Jeanne d'Arc]]
:Le père André, curé de quatre petites paroisses du Var, a quitté sa Pologne pour servir Dieu en France parce qu'il est convaincu que l'avenir de la religion catholique passe par la France, fille aînée de l'Eglise.
+
*[[Guerre spirituelle de l'Allemagne contre la France]]
:Le père André considère, comme l'ancien premier secrétaire de Jean-Paul II, le cardinal Dziwisz, que &laquo; le premier ennemi de la foi ce n'est pas le matérialisme ou la persécution, c'est l'ignorance &raquo;. Voilà donc des prêtres qui savent les torts causés à l'Eglise par le matérialisme communiste et les persécutions communistes, et qui nous disent qu'il y a pire encore, c'est l'ignorance ! Maintenant, voici ce que dit le père André sur notre ignorance :
+
:&laquo; Cette ignorance me parait le fruit d'un processus voulu. L'apport positif de l'Eglise à l'histoire de ce pays est délibérément sous-estimé ou passé sous silence. On a parfois l'impression qu'il faut s'excuser d'être catholique, dans certains milieux qui parlent de tolérance, mais manifestent une sorte d'intégrisme laïciste. Ce réflexe anti-chrétien me rappelle parfois ce que j'ai connu à l'Est, avec une autre idéologie et d'autres moyens, mais dans le même but ...&raquo;
+
<sup>1</sup>Figaro magazine du 15/04/2006
+
  
 
Dans la rubrique '''Archives''', vous est proposée la lecture d'un extrait du journal officiel du 06 avril 1911 où l'orateur présente une partie de l'instruction qu'Otto von BISMARK donne à son ambassadeur à PARIS (page 3 troisième colonne). La Haine du catholicisme y est bien présente. Ses intérêts «religieux*», diplomatiques et militaires  en sont les moteurs. L'interpellation de l'orateur continue sur une étude évoquant une «raison» de la déclaration de la Grande Guerre (14/18). D'autre «raisons» peuvent être invoquées à ce sujet comme le convent maçonnique en 1912 souhaitant le démantellement de l'Empire Austro-hongrois Cette décision des Francs-maçons venait en sanction de l'annulation par l'empereur d'Autriche de l'élection du cardinal RAMPOLA, franc-maçon, sur le siège de Saint PIERRE.
 
 
*Bismark est un très haut dignitaire F.M..
 
 
==Livres==
 
==Livres==
 
*[[Michel De Jaeghere, Enquête sur la Christianophobie]]
 
*[[Michel De Jaeghere, Enquête sur la Christianophobie]]

Version du 26 mars 2020 à 17:12

Livres

Archives

extraits débat du Sénat 06 04 1911: Page 1 Pg001.jpg,Page 2 Pg002.jpg, Page 3 Pg003.jpg,Page 4 Pg004.jpg,Page 5 Pg005.jpg,Page 6 Pg006.jpg, Page 7 Pg007.jpg


Internet